Introduction

Bienvenue !
Chercheure et consultante, spécialisée en formation d'adultes, j'interviens dans le domaine du langage au travail.

Activités

Activités

Activités

Docteure en sciences du langage, j'interviens dans 3 domaines : recherche, ingénierie et développement des compétences.
Mon approche est basée sur la dimension réflexive de l'écriture et la verbalisation des compétences.

Liens vers les pages

Actualités


Prochain webinaire : "De l'hétérogénéité à l'individualisation des apprentissages de l'écrit : comment faire ? "


Accéder au webinaire : cliquer ici

En savoir plus sur le projet Doc en Stock : cliquer ici
Dimanche 2 décembre 2018 : 9h30 - 17h
Atelier animé par Maëlle Reymond, danseuse, chorégraphe et fondatrice de la compagnie Infime Entaille et Marie-Hélène Lachaud au Pacifique, Centre de développement chorégraphique national de Grenoble.
Il existe une singularité chez chacun de nous, dans la manière de  nous exprimer corporellement et verbalement. Nous vous inviterons à explorer la manière dont les différents éléments qui composent cette singularité s’articulent entre eux à la fois dans la pensée, dans le corps des autres et dans le vôtre. Au travers d'expériences partagées, d'improvisations et d'échanges, nous goûterons ensemble au plaisir de tisser des champs d'actions et des champs lexicaux.
Informations : cliquer ici
Inscription : contact@citedanse.org

La littératie : mise en relief de la complexité de l'écrit

  •  Selon J.-M. Privat (2015), la littératie est « à la fois un ensemble d’habiletés comportementales et intellectuelles incorporées (par le scripteur et le lecteur), un système d’objets et de dispositifs (crayon ou ordinateur, bureau ou bibliothèque), un régime de certification sociale (les « papiers », les dossiers) et d’affiliation symbolique (les savoirs fondamentaux, les savants) ». 
Depuis les années 1980, les travaux sur la littératie et les apports des New Literacy Studies mettent en évidence la variété des formes sociales d’usage de l’écriture ainsi que la variation de sa mise en œuvre d’un contexte à un autre. Ces études mettent en évidence la complexité associée à l'écrit qui peut être illustrée par la variété :
- des supports comme les écrans et les systèmes d'affichage digital (ordinateur, téléphone portable machine à commande numérique), les supports en papier, manuscrits ou imprimés
- des modes de lecture : document déposé à plat,  plan vertical (plan de ville), en 3 dimensions (supports numériques)
- des types d'écrits : courrier électronique ou papier, roman, compte rendu, plan de bâtiment, calendrier, planning, liste de course, article de blog, ... dans lesquels peuvent se combiner lettres, chiffres et parfois d'autres éléments porteurs de sens comme les logogrammes, les pictogrammes et les couleurs.
La complexité concerne également les activités mentales générées par la lecture et l’écriture, dont la compréhension, le raisonnement et les représentations sociales. Ces opérations mentales se trouvent reliées au contexte dans lequel elles sont mises en œuvre. Ce contexte varie dans le temps, dans l'espace et d'une culture à une autre.

En savoir plus :

Mentions Légales | Design + Graphisme : Catherine Surr